Douceur et beauté de notre cerdon pour la Saint-Valentin

Savourez notre Cerdon pour la Saint-Valentin !

Il a tout du vin des moments plaisir. Avec ses fines bulles, sa belle robe rosée (gamay seul ou poulsard en assemblage) et ses notes folles de fruits rouges, le Cerdon est un bonbon à glisser dans tous les verres. Compagnon de prédilection d’un dîner d’amoureux, ce pétillant issu de la méthode ancestrale déclame sa flamme à la fraise des bois, à la cerise et à la framboise. Enthousiasmant, convivial, sucré, il joue très bien la carte de la polyvalence. Lors de votre tête à tête en amoureux, invitez-le dès l’apéritif, et pourquoi pas en cocktail avec une crème de griotte, une larme d’Angostura et quelques feuilles de menthe. Parfait avec les cuisines sucrées salées, d’inspiration asiatiques par exemple, l’AOC Cerdon peut se déguster durant tout le repas. Mais le moment où il se révèle complètement reste le dessert. Avec le chocolat, il joue la complémentarité, balançant ses notes de fruits pour équilibrer l’amertume du cacao. On l’imagine alors très bien avec un moelleux, un fondant, une mousse, un trianon ou un entremets tout choco. Avec le fruit rouge, il joue l’accord parfait prolongeant de bulles en bulles les saveurs sucrées de la fraise ou de la framboise. Salade de fruits, charlotte, tarte, verrines fruitées, macarons, toutes les gourmandises sont permises. En dessert, le Cerdon est toujours un choix de roi. Pour une dégustation optimale, servez-le entre 6 et 8°.

Le Cerdon représente à lui seul 50% du volume de production de l’AOC Bugey. Alors pour savourer le Bugey à pleines bulles à la Saint Valentin, convoquez le Cerdon sans sommation !

Commentaires
Nos derniers articles