Retour à la liste

Accrochés à la colline : les domaines sur les pentes du Grand Colombier !

Ils nous racontent...

C’est une maison bleue, adossée à la colline….

Impossible de ne penser à la chanson de Maxime Leforestier lorsque l’on regarde les domaines du Bugey accrochés sur les pentes du Grand Colombier. Coteaux en dénivelé et ensoleillement maximal, ils bénéficient d’une situation rare. Découverte de trois domaines qui voient haut !

Domaine de Bel Air

Le Domaine de Bel Air, c’est l’aventure conjointe de Regis Mollex et Pierre Alain Vionnet, deux jeunes vignerons de Seyssel plein d’ambition. Né en 2017 sur les pentes du Grand Colombier, à Culoz, le domaine obtient sa certification Haute Valeur Environnementale en 2019, preuve d’une démarche respectueuse. Avec son exposition plein sud, un sol argilo-calcaire empierré capable de restituer la chaleur emmagasinée la journée, le Domaine a l’argument des vins bien faits : Chardonnay, Pinot Noir, Mondeuse, Rosé.

Caveau Sylvain Bois

A Béon, Sylvain Bois travaille un domaine de 5 ha exposés plein sud, en contrebas du Grand Colombier sur des pentes allant jusqu’à 45 %. Son grand-père avait déjà initié l’aventure viticole, dans les éboulis argilo-calcaires du plus haut sommet du Bugey. Petit à petit, Sylvain a ajouté des parcelles lui permettant aujourd’hui de produire toute la gamme d’AOP Bugey Mondeuse, Pinot Noir, Gamay, Chardonnay et Roussette du Bugey. Seul sur l’exploitation, il est passionné par son travail et maîtrise tout le processus, du travail de la vigne, souvent manuel du fait de la forte pente, jusqu’à la mise en bouteille puis à la vente au caveau.

Domaine Claude Collomb

Tout près d’Artemare, vue sur le Grand Colombier, le Domaine Claude Collomb est certifié Haute Valeur Environnementale. A l’amour du terroir, il ajoute aussi celui du travail bien fait. Sur le plateau calcaire de Massignieu, la vigne a tout ce qu’il faut pour s’épanouir : bonne irrigation, sol filtrant empierré agissant comme une véritable pompe à chaleur naturelle, sans oublier une qualité d’air remarquable. Résultat en bouteille, des vins expressifs et identitaires : Rosé, puis Pinot noir, Mondeuse, Gamay pour les rouges, Roussette et Chardonnay pour les blancs, puis pétillant blanc et rosé pour les effervescents.