Retour à la liste

Exploitations en couple, les deux font la paire !

Ils nous racontent...

Travailler en couple donne une force supplémentaire, et ce n’est pas les vignerons du Bugey qui diront le contraire ! Lorsque les deux font la paire, lorsque l’exploitation est sous les feux de l’amour, les vins du Bugey ressemblent autant à leur terroir qu’aux duos passionnés qui les font. Répartition des rôles ou bien polyvalence, décisions en duo et philosophie partagée, dans tous les cas, les couples avancent de front pour donner à leurs vins un supplément d’âme.

Domaine d’ici là

Florie et Adrien se sont unis pour le meilleur et pour l’amour du vin. Elle, a fait ses armes dans les Coteaux du Lyonnais. Volontaire, elle a passé des années à piocher, planter, tailler, ébourgeonner et engranger tout ce que la vigne pouvait lui enseigner. Lui, a appris la viticulture et le travail en cave dans le nord de la Vallée du Rhône. De leur rencontre est né un projet de vie et l’envie de s’établir dans les montagnes du Bugey méridional. A la fois polyvalent et complémentaire, le couple reprend en 2018 un domaine de 5.5 hectares mené en agriculture biologique et réparti sur 3 îlots de production à Montagnieu, Lhuis et Groslée. Florie et Adrien travaillent entièrement à la main et vinifient même en amphores sur certains crus de Mondeuse. De l’énergie à revendre, des expérimentations qui font mouche, ils avancent sereinement, portés par leur complicité.

Domaine Trichon

Au Domaine Trichon, on est vigneron de père en fils. Après Pierre, Henri et Jean, c’est au tour de Stéphane, héritier de la dernière génération de reprendre le domaine au terme de 5 années d’études viticoles en Bourgogne. Depuis 2004, il le mène en duo avec Claire, son épouse, elle-même fille de vignerons de Vacqueyras. Dans le couple, chacun son rôle. De formation commerciale, Claire assure la promotion des vins et le relationnel client. Stéphane, lui s’occupe des vignes. Et parce que les grandes décisions se prennent toujours à deux, ils choisissent de convertir le domaine en agriculture biologique dès 2008. De concert, ils travaillent avec passion et dévotion, défendent des vins de caractère, authentiques et singuliers. Ensemble, ils gèrent même un gîte « Entre Vignes et Montagne », une autre façon de promouvoir l’art de vivre dans le Bugey.

Caveau Thierry Tissot

Thierry et Céline Tissot, c’est une vision commune des équilibres de la nature et de l’harmonie de l’homme avec son environnement. Thierry Tissot, ingénieur agronome et œnologue, reprend l’affaire familiale en 2000, menée avant lui par 4 générations. De deux hectares, il monte le domaine à cinq hectares de vignes, dont trois sur le coteau Mataret. Avant de rejoindre son mari sur l’exploitation, Céline donnait des conseils viticoles pour une culture raisonnée. Depuis plus de dix ans, le couple partage la même philosophie environnementale jusqu’à convertir leur domaine en bio en 2019. Ebourgeonnage et vendanges à la main, ils s’attachent ensemble à révéler la finesse, l’authenticité et l’expression aromatique des cépages et du terroir bugiste.

Les Mangeux d’Pierre

Amour toujours. Emma & Michaël ont toujours eu le besoin d’exercer ensemble un métier ayant un sens. En parallèle de son activité de libraire dans la Drôme, Emma passe un Bac pro Vigne et Vin, et Michael, déjà diplômé en viticulture/œnologie multiple les expériences dans différents domaines. Depuis début 2019 le couple a repris un domaine à Parves et Nattages dans le Bugey Sud, à la frontière de la Savoie. Conversion à l’agriculture biologique immédiate, vins sans intrants et avec beaucoup d’amour, un bébé la même année, le jeune couple avance main dans la main sur un nouveau chemin de vie. A deux, tout est possible.