Retour à la liste

Le rosé vu par les Domaines du Bugey

Ils nous racontent...

En Bugey, le rosé est la petite gourmandise de l’AOP. Les vignerons s’y intéressent de plus en plus et savent lui donner cette personnalité enthousiasmante, 12° seulement, qui nous régale à la faveur de l’été.

Avec tous les atouts d’un grand vin, un temps de macération très court et la finesse des cépages gamay et pinot noir, les cuvées d’AOP Bugey Rosé raflent la mise des jolis vins d’été. Découverte du rosé de trois domaines du Bugey, par ailleurs convertis à l’agriculture biologique.

Caveau Quinard

Cela fait quatre générations que la famille Quinard fait du vin à Massignieu-de-Rives, joli village bugiste sur la rive droite du Rhône. Depuis 2008, le domaine de 12 hectares s’est converti à l’agriculture biologique. Dans les vignes, aucun produit de synthèse ni engrais chimique mais seulement des minéraux et des plantes afin de produire un raisin sain qui reflète à la perfection la singularité du terroir bugiste. Dans la gamme, l’on trouve un rosé gamay frais et fruité. « On vendange, puis très vite on presse » explique Julien Quinard. Fait à partir de Gamay, ce fameux cépage chassé du Duché de Bourgogne par Philippe le Hardi en 1395, le rosé est alors extraverti, expressif à souhait et parfait pour les belles journées d’été ! On l’imagine très bien sur une jolie charlotte aux fraises ou un gourmand macaron aux framboises.

Caveau Martin-Barbaz

A Izieu dans le coude du Rhône et à l’extrémité sud de l’appellation AOC Bugey, le caveau Martin-Barbaz est niché tout en haut du village. A partir de ses vignes en pente, Denis Martin-Barbaz, par ailleurs maire du village, produit un vin biologique certifié AB. En gamme, l’on retrouve la diversité de l’AOC Bugey : Bugey blanc Chardonnay, Bugey rouge Pinot et Mondeuse, Bugey rosé, Bugey Méthode traditionnelle blanc et rosé et l’AOC Roussette du Bugey. Le rosé du Caveau Martin-Barbaz a la fraicheur de ces vins de plaisir, fait pour être dégusté sans attendre. On l’adore avec les salades d’été et les viandes grillées au barbecue. Du fruit à revendre, de la fraicheur autant qu’il en faut pour un vin gourmand à glisser dans tous les verres !

Domaine des Plantaz

Le Domaine des Plantaz est une histoire de famille dont les origines en Bugey remontent à 1699. La famille Gros a choisi Chavillieu, au cœur du Bas-Bugey à 8 kilomètres au nord de Belley, pour travailler son domaine de 11 hectares, en conversion à l’agriculture biologique depuis le printemps 2019. Les vignes, exposées plein Est et plantées en dévers sur des sols argilo-calcaires empierrés, profitent dès le matin de la chaleur du soleil. En plus des effervescents et vins tranquilles de l’AOC Bugey, le Domaine des Plantaz produit également un rosé issu du Gamay. Résultat : un vin enthousiasmant, joyeux comme les longues journées d’été. Le nez est frais, sur des notes fruitées et briochées. On le boit sans tarder entre 10 et 14°, tout au plus avec 3 à 5 ans de cave, en accompagnement d’une viande blanche grillée, d’un apéritif fraicheur ou pourquoi pas d’un dessert à la pêche.