Retour à la liste

Tout savoir sur la Mondeuse, cépage autochtone du Bugey

Ils nous racontent...

Si le berceau historique de la Mondeuse est la Savoie voisine, elle est également cultivée en Bugey et fait toute la typicité de nos vins. Vigoureux, rustique, ce cépage montagnard produit des vins gouleyants, marqués sur le fruit rouge et la vivacité des tanins. Mondeuse, décline ton identité !

 

Cépage rouge fortement répandu dans le vignoble de Savoie, la Mondeuse est aussi voyageuse. On la retrouve ainsi en Italie, sur les pentes de l’Etna, en Argentine, en Australie, en Nouvelle- Zélande ainsi qu’en Californie ou en Oregon. Dans son arbre généalogique, il y a la Syrah, dont le lien de parenté est avéré. Avec ses grappes compactes, bien pyramidales, et ses ceps courbés, elle donne des raisins de tailles moyennes, sucrés et juteux, d’une belle couleur violet foncé à presque noir. Sur les sols argilo-calcaires du Bugey, elle développe une vraie personnalité, un brin rustique si l’on ne cherche pas à la connaitre, mais terriblement expressive lorsqu’on prend le temps d’y poser ses lèvres. De la Mondeuse, l’on fait des vins de caractère, dès leur jeunesse, d’abord très en fruit, la cerise, le cassis, déjà les épices, puis plus racés sur les gardes longues avec des tanins bien présents et des notes tertiaires de cuir. Structurés mais souples, les vins de Mondeuse chamboulent les papilles et s’accordent à merveille avec les viandes confites ou en sauce, les gibiers et civets, les spécialités fromagères comme l’incontournable ramequin du Bugey. Dans tous les cas, on aime ses saveurs complexes dont nos vignerons ont le secret, ce petit rien de violette en retro-olfaction et l’infini champ des possibles qu’elle offre à la dégustation.

Maison Yves Duport

Issus de pratiques culturales bios ou en biodynamie, les vins de la Maison Yves Duport portent en eux toutes les caractéristiques de leur terroir. Comme des compositeurs, les vignerons laissent la nature dicter la partition, et l’accompagnent respectueusement jusqu’à produire des vins expressifs, qui crient tout leur amour des terres bugistes. La Mondeuse de la Maison Yves Duport révèle une robe pourpre, un nez complexe de fruits rouges, d’épices, une bouche structurée avec des tanins souples et soyeux. Un vin définitivement racé que l’on peut sans problème oublier quelques années. Il n’en sera que plus complexe.

Maison Fusillet

Sur les hauteurs de Belley, la famille Fusillet exploite 10 hectares de vignes. 5 générations de vignerons récoltants se sont succédés, jusqu’à Henry, Evelyne et leur fils Sylvain qui travaillent aujourd’hui passionnément les 6 cépages emblématiques du Bugey, chardonnay, pinot gris et roussette pour les blancs, puis pinot noir, gamay et mondeuse pour les rouges. La Mondeuse de la Maison Fusillet dévoile de belles notes tanniques avec une pointe de poivre vert en bouche. On la laissera vieillir 3 à 5 ans, avant de l’accompagner d’une viande rouge et d’un gibier.

Théobald Sébastien

Après un début de carrière à l’usine, Sébastien Théobalt, lorrain d’origine, plaque tout pour le vin. C’était il y a 13 ans déjà. D’abord employé viticole, aujourd’hui encore, il saute dans le grand bain en créant en parallèle sa propre structure sur la commune nouvelle de Valmorey-sur-Séran. Chardonnay, Gamay, Pinot Noir et Mondeuse en AOC, et bientôt d’autres vins, Sébastien exploite toutes les potentialités du Bugey. 1ère récolte en 2021 sur des vignes nouvellement plantées et passage en fût pour plus de structure, sa Mondeuse a le nez et la bouche tout en fruit, et déjà du corps. Un début qui laisse présager une belle évolution.