A la découverte de Boyeux-Saint-Jérôme

Petit village viticole déposé à flanc de vallon, Boyeux-Saint-Jérôme est au cœur de l’appellation Cerdon. Rien d’étonnant donc à ce qu’il abrite domaines et vignerons indépendants, passionnés jusqu’à la dernière bulle. Le printemps est la belle saison pour découvrir cette jolie bourgade, ses environs et ses flacons.

A un battement d’aile du village de Cerdon, Boyeux et le hameau de Saint-Jérôme ont le charme pittoresque des bourgs bugistes. Tout autour : des collines verdoyantes parsemées de pieds de vignes, un environnement propice à une balade printanière sur les 60km de sentiers pédestres de la commune. La curiosité mènera à l’église du village, classé monument historique. Avant de pousser plus loin, on s’offre une pause pétillante auprès des vignerons du village, et ils sont nombreux ! Bigot Hélène, Poncet Fils, le GAEC Gojon Fils, La Maison Bertrand Chapel et le Domaine de Poncieux feront partie de la sélection du jour, non exhaustive ni limitative bien entendu. Dans les caves, on déguste l’effervescent Cerdon et l’on apprend tout sur la Méthode Ancestrale. Des bulles pleins les papilles, on file prendre du repos, et pourquoi pas dans une yourte ! Au cœur du village, l’Ainstant Yourte propose une parenthèse insolite, idéale pour profiter du calme de la région. Yourte grand confort, belle terrasse, petit ruisseau en contrebas et même la possibilité de réserver un massage relaxant : le paradis ressemble comme deux gouttes de vin au Bugey !

Et ce Bugey cache encore bien des surprises. A 10 kilomètres à peine au nord de Boyeux-Saint-Jérôme, l’eau jaillit du ciel. En réalité de la cascade de la Fouge, une chute d’eau de 60m dans un bois féérique tout droit sorti d’un conte pour enfant. Aux beaux jours, le site est un incontournable. Au Sud de Boyeux-Saint-Jérôme maintenant, cap sur le Chantier médiéval de Montcornelles au hameau de Rougemont. Projet à la fois pédagogique, culturel et environnemental, il vise à retrouver les méthodes de construction médiévales et les expérimenter. Ce laboratoire à ciel ouvert est aussi un formidable terrain d’apprentissage pour voir et comprendre la naissance d’un bourg du 14ème siècle. A visiter dès le mois de mai.

A Boyeux-Saint-Jérôme, tous les plaisirs sont permis !

Commentaires
Nos derniers articles