Le village de Cerdon, à la croisée des vignes et de l’histoire

Niché au cœur de la vallée de l’Ain, surplombé par des coteaux escarpés, le village de Cerdon est une pépite de patrimoine architectural, géologique, historique, industriel et bien sûr viticole. A la découverte d’un village à inscrire à tout prix dans son carnet de voyage en Bugey.

Si l’on a déjà pu découvrir Cerdon à travers ses grottes préhistoriques et leur gisement archéologique du Magdalénien, prenons aussi le temps de se perdre dans les ruelles du village, les portes d’accès aux couloirs du temps. Le passé de Cerdon rencontre plusieurs fois l’histoire. La 2ème guerre mondiale d’abord, comme en témoignent les 4km du sentier des Maquisards menant au Mémorial du Val d’Enfer, en hommage aux résistants Cerdonnais. Cerdon et l’histoire, c’est aussi la révolution industrielle avec la cuivrerie. Haut lieu de la transformation des métaux dès le 19ème siècle, la cuivrerie rayonna dans le monde entier, en exportant des pièces d’orfèvrerie hôtelières, cuves, alambics, plateaux, brûle-parfums, théières, lampes. Réouverte au public à partir du 22 octobre 2022 et scénographiée pour remettre en lumière l’héritage et les savoir-faire historiques, la visite de la cuivrerie de Cerdon est un must see, inscrit au titre des monuments historiques.

 

A tous les amateurs de nature et de vert plein les mirettes, l’on conseille le Cerdon des cascades et des chemins pédestres, des voies d’escalade et des balades en VTT. La cascade de la Fouge, et de Malpasset, sont la pause fraîcheur d’une randonnée au départ de la place du village. Quitte à chausser ses baskets, on poursuit sur le circuit des grottes et des vignes, on s’aventure jusqu’à Notre Dame de Carmier, la vierge protectrice sur les hauteurs du village, et l’on pousse bien sûr jusqu’au Val d’Enfer pour découvrir le mémorial de la résistance précédemment cité. Le retour au village et ses 20 fontaines est l’occasion de lever les yeux sur quelques curiosités du patrimoine architectural comme la Maison au lieu-dit la Suisse, le château d’Epierre ou le moulin à farine.

 

Impossible de quitter Cerdon sans gouter à ses bulles et découvrir ses caves. L’AOC Bugey Cerdon est le nec(tar) plus ultra du village, un pétillant rosé issu de la méthode ancestrale, sur la base du cépage Gamay seul, et/ou assemblé avec du Poulsard. Enthousiaste par nature, ses notes de fruits rouges sont vraie une gourmandise. Entre la Cave Girardi-Dupoyet, le Domaine Buffard, Pierre Dubreuil, la cave Dubreuil-Blanchard, Nicolas Mazzuchelli, la cave Thoubillon, et Jonathan Wojtkowiak : faîtes vos jeux, tous les choix sont bons !

A très vite à Cerdon !

Commentaires