Les vins du Bugey sur la table des chefs !

Le guide Michelin a annoncé il y a quelques semaines sa sélection 2022, et le Bugey tire sa fourchette du jeu avec des étoiles maintenues et de nouvelles entrées au guide. Dans l’Ain, la gastronomie est une affaire sérieuse, ponctuée de spécialités à toutes saveurs et de vins locaux bien assortis. Tour d’horizon non exhaustif.

L’Aintimiste

Restaurant à Poncin

L’Aintimiste, à Poncin, démarre sur les chapeaux de roues en entrant au guide rouge après seulement quelques mois d’ouverture. Dans ce restaurant de poche, le chef Jérôme Busset déploie une cuisine authentique et décomplexée, autour d’un menu surprise unique. Producteurs locaux, produits bien sourcés, l’Aintimiste joue la carte de la sincérité et on aime ça. Dès l’apéritif, l’AOP Bugey Montagnieu pétille, avec quelques herbes fraîches du jardin, dans un cocktail détonnant. Le reste, se découvre en s’attablant !

 

L’Auberge de l’Abbaye

Restaurant à Ambronay

A Ambronay, l’Auberge de l’Abbaye conserve son étoile, acquise en 2012. Il faut dire que le chef Ivan Lavaux se donne les moyens de ses rêves en orchestrant une cuisine libre et créative, dictée par le terroir et les saisons. Ecoresponsabilité, produits bios, bon sens paysan, les valeurs donnent forcément de belles saveurs dans des assiettes pleines de reliefs. Pour accompagner ses menus surprise, le chef s’appuie sur les flacons du Bugey, comme l’extraordinaire Manicle Blanc.

La Fine Fourchette

Restaurant à Belley

Mickaël Brinioli, chef de La Fine Fourchette Belley, continue de réveiller les papilles avec sa cuisine créative et moderne accompagnée d’une vue imprenable sur le canal du Rhône. Passé par très belles maisons, le jeune chef aligne les idées rafraîchissantes autour de produits locaux, comme ce crémeux et ganache en tube croustillant, cassis du Bugey et Cerdon givré. On aime l’audace et la précision d’une belle cuisine d’auteur, soulignée par les vins AOP du Bugey.

 

L’Embarcadère

Restaurant au bord du lac de Nantua

Toujours dans la sélection 2022 du guide Michelin, l’Embarcadère de Jean-Charles Guyot, déposé au bord du lac de Nantua. Fraîche, locale, gourmande, la carte s’appuie sur les spécialités régionales. Sur le podium et dans le désordre : les quenelles de brochet sauce Nantua, la fricassée d’écrevisses et l’incontournable volaille de Bresse.  Pour l’accord local, les vins AOC du Bugey, Mondeuse, Chardonnay, se glissent évidemment dans les verres.

 

Commentaires
Nos derniers articles